Shop : Livraison gratuite à partir de 100€ d'achat

Studios : Offre Découverte 55€ pour 3 séances

Cours en ligne : 1 mois offert sans engagement

Panier

Votre panier est vide

Pays

Choisir une langue

placeholder

Rencontre avec Carole, #YUJgirl.

Marion YUJ
19/07/2017

Petit tour d'horizon


Peux-tu te présenter ? Je m'appelle Carole, mais on m'appelle parfois "Smooth" (du fait de mon pseudo "Smootheries" sur mon blog et les réseaux sociaux). J'ai 32 ans (bientôt 33 ans), une petite fille et je suis plutôt parisienne (en réalité je suis née sur l'Ile de la Réunion, de parents réunionnais, mais ils se sont installés en région parisienne quand j'étais âgée de quelques mois !). Je suis aussi fan de cuisine végan, de tricot et animatrice sportive : mes hobbies sont assez variés ! J'ai une double formation de traductrice et de juriste et j'exerce cette profession depuis bientôt 10 ans !

• Quand et comment t’est venu cet intérêt pour le yoga ? L'histoire ne semble pas très gaie, mais promis : elle finit bien ! En 2008, j'avais 24 ans et j'ai été diagnostiquée d'un cancer, une forme de lymphome. J'ai du suivre 9 mois de chimiothérapie, et vers le milieu du traitement, en mars 2009, même si j'étais en bonne voie de rémission, j'étais usée, déprimée, insomniaque... alors je me suis dit que j'allais essayer de faire du yoga. J'ai contacté un studio près de chez moi et ai découvert le yoga là-bas, tout doucement pour commencer, évidemment ! Ces cours de Hatha Yoga, qui se terminaient par une très longue relaxation (Yoga Nidra) m'ont apporté un réel mieux-être pendant cette période difficile, et le yoga a toujours fait partie de ma vie depuis ce moment. Des années plus tard, en 2013, j'ai découvert le Yoga Vinyasa (ainsi que l'Ashtanga) et c'est à ce moment que ma pratique de "1 à 2 cours par semaine" s'est transformée et est devenue beaucoup plus assidue et passionnée.

Que représente le yoga dans ton quotidien ? La place du yoga dans ma vie quotidienne a évolué très progressivement : au début j'y allais de temps en temps, pour me détendre. Quand j'ai découvert l'Ashtanga, j'ai commencé à pratiquer plus régulièrement, entre 1h et 1h30 de pratique dynamique 4 à 5 jours par semaine, chez moi ou en studio... Puis j'ai choisi de m'inscrire à une formation de professeur de yoga (je suis diplômée de Vinyasa Flow par l'école Expansion Freedom Voice à Paris), et c'est à ce moment que le yoga a cessé d'être une "activité" pour moi et est devenu un mode de vie. Il n'y a plus vraiment de jour où le yoga n'est pas présent dans mon quotidien : quand je ne pratique pas, j'enseigne, médite, écris un article sur le yoga pour mon blog ou organise des ateliers, évènements et cours spéciaux avec mes amies yogis, avec qui j'ai créé la "Happy Yogis Society".

Trouves-tu le temps de pratiquer pendant tes voyages ? Oui, toujours ! C'est plus difficile de pratiquer quand on se déplace, le rythme change, on a souvent plus d'obligations familiales, de repas lourds après lesquels on n'a pas trop d'énergie pour bouger... Mais malgré tout, j'emporte toujours un tapis de yoga de voyage dans ma valise et m'arrange pour trouver un petit créneau, ne serait-ce que 15 minutes. J'adore ce moment de recentrage et d'isolement au milieu du tumulte des vacances. Si je pars longtemps, je m'arrange aussi pour trouver au moins 2 créneaux d'une heure dans la semaine (souvent pendant l'heure de la sieste) pour pratiquer de manière un peu plus énergique ! Les voyages sont aussi l'occasion pour moi de pratiquer, en plein air, plus d'inversions - que j'adore - sans avoir peur de casser la télé si j'atterris moins élégamment que prévu !

Quel est ton produit YUJ préféré ? J'ai eu un coup de cœur instantané pour le legging Dotpant. En plus d'être canon, c'est officiellement mon legging le plus confortable, avec sa ceinture bien large sur le ventre : la coupe est parfaite pour moi. Et aussi, si j'ai le droit de choisir deux produits préférés : les tapis YUJ ! La plupart des tapis fins que l'on peut transporter pliés ne sont pas assez anti-dérapants pour moi : celui-ci se plie, est lavable en machine, tout doux et parfaitement "anti-dérapant" !


Le Monde


Quel est ton pays coup de cœur jusqu’à présent ? Au risque de paraître chauvine... Ce n'est pas un pays, mais c'est l'Ile de la Réunion où je me sens le mieux au monde ! Je n'y ai jamais vécu mais y ai passé beaucoup de vacances quand j'étais enfant, forcément. Ensuite je n'ai plus pu y retourner pendant longtemps et ce n'est que l'hiver dernier que j'y ai emmené, pour la première fois, ma fille et son père. Je me sens instantanément bien dès que j'arrive là-bas : le climat chaud me convient parfaitement, l'ambiance "cool" des îles m'apaise, il y a des marches fantastiques à y faire et j'adore les fruits exotiques (ainsi que les samoussas !).
Pour toi "The place to be" c'est ? J'ai longtemps eu l'impression de ne pas être au bon endroit au bon moment : ado, j'avais souvent le sentiment de rater LA fête importante ou LA super sortie, parce que j'étais occupée ailleurs. Grâce au yoga, j'ai appris à lâcher-prise par rapport à ça. The place to be ? "Right Here, Right Now" comme dirait la chanson. :)


Indiscrétions


Au cinéma, quels acteurs/réalisateurs te font rêver ? Confession : depuis la naissance de ma fille, je suis allée au cinéma trois fois. Soit environ une fois par an ! Bien que j'adore les films, ce qui me fait encore plus rêver, ce sont les livres. Du coup je vais tricher un peu et parler lecture. Je lis (ou regarde des films) avant tout pour m'évader plutôt que pour me prendre la réalité du monde en pleine figure. Du coup j'ai un gros faible pour les univers fantastiques, les aventures... Harry Potter, que j'ai découvert assez tard (j'avais 18 ans) continue de me faire rêver (je relis ou revois régulièrement certains tomes d'ailleurs !). En ce moment je suis plongée dans Outlander, pour le côté évasion, romance et histoire (j'aime autant les livres que la série).

Une citation qui te définit ? Au risque de ne pas être très originale, la citation hyper connue de Gandhi "Soyez le changement que vous voulez voir en ce monde" est celle qui me parle le plus. Parfois, faire du yoga, pratiquer la bienveillance, manger bio et vegan... Me semble un peu vain quand je vois le monde qui nous entoure. Cette citation me rappelle que chaque (petit) pas compte et que c'est à son propre niveau que chacun peut contribuer à faire la différence !

Une journée dans la vie de Carole ça donne quoi ? Sauf quand je donne cours le matin ou rejoins mes copines pour un petit déjeuner à l'extérieur, ma journée typique commence avec le réveil à 7h. Je rejoins mon salon sur la pointe des pieds (le sol grince...) pour pratiquer yoga ou gym (en ce moment, j'allie souvent les deux en une pratique que j'appelle Hiit & Yoga, que j'adore !) pendant 30 minutes à 1h15 selon les jours. Puis la maison s'éveille, je m'habille et prépare mon petit déjeuner tout en discutant avec ma fille et mon copain. Direction le bureau. J'enseigne régulièrement le yoga pendant la pause déjeuner. A 18h30, je récupère ma fille chez l'assistante maternelle, on joue un peu, on prépare le dîner, puis c'est l'heure du repas, de la douche, de l'histoire et du dodo. A partir de 21h, je profite d'une ou deux heures de calme : pour lire, regarder une série en tricotant, faire du yoga doux avant de me coucher. Puis une douche, 10 minutes de méditation et au lit ! Une à deux fois par semaine, ma fille est gardée par notre famille le soir et j'en profite pour donner ou suivre des cours de yoga... ou simplement aller dîner et boire un verre de vin en amoureux ou avec des amis !