Shop : Livraison gratuite à partir de 100€ d'achat

Studios : Offre Découverte 55€ pour 3 séances

Cours en ligne : 1 mois offert sans engagement

Panier

Votre panier est vide

Pays

Choisir une langue

placeholder

Rencontre avec Emilie, #YUJgirl

Marion YUJ
08/11/2016

Petit tour d’horizon


Peux-tu te présenter ? Bonjour à toutes les Yujista ! Je m'appelle Emilie, j'ai 25 ans et je vis à Annecy avec mon mari, mon chien et mon chat ! J'ai grandi à Paris, où ma famille habite, mais je préfère m'y rendre en touriste, c'est la meilleure façon d'apprécier la ville pour moi. Après une école d'hôtellerie et une école de commerce, je me suis lancée dans l'aventure de l'entrepreneuriat en 2015, avec la création de Naoussa Studio.

Quand et comment t’es venue cette passion pour le yoga ? J'ai commencé le yoga il y a dix ou douze ans. Petite, je n'étais pas très sportive et le yoga m'a paru être un moyen de bouger et se détendre en douceur. Ma première expérience yogique a été désastreuse, je me suis retrouvée dans un gymnase qui sentait les pieds avec une foule de gens et une prof qui nous demandait de sortir de notre corps par la pensée. Je n'ai pourtant pas abandonné et après un an d'apprentissage en autodidacte je me suis inscrite à un cours avec un professeur qui a su me transmettre sa passion. Depuis, je n'ai pas passé un jour sans pratiquer !

Qu'est-ce que cela représente dans ton quotidien ? Le yoga est un fil directeur, la colonne vertébrale de ma vie quotidienne. Je m'étire en douceur le matin, et je fais quelques minutes de méditation en plaçant une belle intention pour cette nouvelle journée. Je donne entre une et trois heures de cours par jour, jamais plus. Le soir, je prends toujours un moment pour me poser sur mon tapis (YUJ, of course) et me laisser porter par ce qui vient (en ce moment c'est plutôt "yin" !). Le yoga m'aide à prendre du recul face aux situations. Ca ne veut pas dire que je suis zen tout le temps, mais j'ai la distance suffisante pour me dire : "tiens, tu as le choix entre t'énerver et laisser couler". C'est un drishti, un regard porté sur le monde...

Trouves-tu le temps de pratiquer pendant tes voyages ? Ahaha ! Bien sûr ! La première chose que je fais en arrivant dans un nouveau lieu, c'est trouver le meilleur "spot" pour ma pratique ! Mes proches le savent.

Quel est ton produit YUJ préféré ? J'adore les lignes de vêtements dans son ensemble, chic avec un petit détail qui fait la différence (à l'image des parisiennes, non ?).
Mon coup de coeur va au tapis YUJ, c'est mon tapis volant, tout doux et facile à transporter !


Le Monde


Quel est ton pays coup de cœur jusqu’à présent ? J'ai eu la chance d'effectuer de nombreux voyages car mes parents sont passionnés ! J'aime l'Afrique, qui me reconnecte à l'essentiel. J'ai aussi vécu en Inde, un pays à part auquel je me suis attachée.
Pourtant, mon coup de coeur est moins exotique, puisqu'il s'agit de la Grèce ! Je m'y sens chez moi. C'est d'ailleurs en Grèce, sur l'île de Paros, que j'ai eu la "révélation" que je devais enseigner le yoga.

Des bonnes adresses à partager ? LA bonne adresse, c'est "Space" à Goa. Une cuisine végane, savoureuse, faite maison, dans un cadre exceptionnel... Je n'ai encore jamais trouvé d'équivalent !

Pour toi, « the place to be » c’est ? Le jardin de mes grands-parents, un havre de paix verdoyant.


Indiscrétions


Au cinéma, quels acteurs/réalisateurs te font rêver ? J'aime beaucoup Woody Allen, entre désuétude et cruauté. Sa façon de dépeindre le monde, les histoires d'amour, comme si, au fond, il n'y avait aucune logique mais plutôt des hasards.

Une citation qui te définit ? "Il faut cultiver notre jardin" de Voltaire, dans Candide.
Cultivez votre jardin intérieur, prenez soin de votre corps. Et en même temps, cela ramène à quelque chose de beaucoup plus trivial, terrien. Le contact avec la Terre, les éléments naturels, nous est tout simplement vital.

Une journée dans la vie de Emilie ça donne quoi ? Je me lève tôt, j'enfile leggings et tee-shirt et je sors promener mon chien Lefkès dans les Jardins de l'Europe, à deux minutes de chez moi. Les arbres y sont magnifiques, j'essaye d'apprendre leurs noms. J'ai toujours apprécié la quiétude du matin. Après une brève méditation, je me mets au travail avec une tasse de thé ou de café. Si je ne donne pas de cours le matin, je travaille généralement sur mon ordinateur, j'étudie (en ce moment, l'italien et l'ayurveda). Il m'arrive aussi de dessiner, de peindre, ou d'aller faire une grande balade en montagne.
Chaque journée est différente, c'est une vraie chance de pouvoir vivre à son rythme et suivre ses envies !